Les dernières Actualités

Boite Postale

Boite Postale

La boîte postale fixée sur le mur de l'école a été déplacée au commerce

Recensement

Le recensement s'effectuera du 18 janvier au 19 février 2017.
Tous les Ambrumesnilais seront recensés. Chaque personne recensée sera destinataire d'une lettre d'information pour lui annoncer le passage de Mme Magalie Salles. Merci de lui réserver le meilleur accueil.
Le recensement de la population 2017 s'effectuera en ligne sur un site internet dédié. Par contre, la méthode traditionnelle sur support papier pourra toujours être utilisée.
Rappelons que les enquêtes sont strictement confidentielles, que l’agent recenseur a une obligation absolue de confidentialité et le traitement des données est entièrement anonyme.

Le recensement par INTERNET, c'est facile

Cliquez sur ce lien pour ouvrir la page puis .sur cette image.
Le formulaire sera accessible à partir du 18 janvier.

Alexis Ménager lance sa marque de linge de lit en lin.

La mission de l’association Initiative Dieppe Bresle est d’accompagner les créateurs ou repreneurs d’entreprises, et de leur donner un coup de pouce financier. Sur le territoire de Saâne-et-Vienne, avec lequel l’association a signé une convention en 2016, deux jeunes créateurs d’entreprises ont bénéficié d’une aide financière pour mieux booster leur activité. Alexis Ménager d’Ambrumesnil s’est vu remettre une subvention de 7 700 € pour son concept de linge de lit en lin vendu sur Internet et destiné tout particulièrement aux propriétaires de chambres d’hôtes et d’hôtels. Ce jeune ingénieur agricole de 32 ans, dont le papa n’est autre que le directeur de la sucrerie de Fontaine-le-Dun, a d’abord travaillé dans le milieu bancaire avant de se lancer dans un tel projet. Il a créé avec son épouse la marque "Embrin", afin de lancer un site de vente en ligne essentiellement axé sur le linge de maison en lin. Le lin reste une plante emblématique de la Normandie et tout particulièrement du pays de Caux où la fibre linière est de la meilleure qualité au monde. C’est suite à un séjour dans une chambre d’hôtes qu’il a eu cette idée de créer son activité : "Nous avons dormi dans des draps en lin dans une chambre d’hôtes et nous avons trouvé ça tellement bien que nous avons acheté les mêmes. Le problème sur le marché français c’est que nous trouvons essentiellement du made in China alors que nous produisons du lin".  Vente en ligne Alexis Ménager compte bien développer une gamme mettant en valeur la filière lin de proximité. Son site internet va ouvrir en janvier prochain avec, dans un premier temps, une collection exclusivement de draps en lin de plusieurs coloris. Ce site sera destiné à tout public, Alexis Ménager et son épouse vont quant à eux démarcher les professionnels de l’hôtellerie et de chambres d’hôtes pour mettre en place un réseau sur le plan national et au-delà. Le coup de pouce de 7 700 € d’Initiative Dieppe Bresle est donc le bienvenu. Ce site sera destiné à tout public, Alexis Ménager et son épouse vont quant à eux démarcher les professionnels de l’hôtellerie et de chambres d’hôtes pour mettre en place un réseau sur le plan national et au-delà. Le coup de pouce de 7 700  €d’Initiative Dieppe Bresle est donc le bienvenu.

Alexis Ménager connaît bien la filière lin, il est issu d’une famille de teilleurs et de producteurs
de lin depuis quatre générations.

Grippe aviaire

Obligation de confiner ses volailles ou de poser des filets de protection                                         +Infos

......................................................................................................................................................................................................................

Grippe aviaire H5N8 - Renforcement des mesures de Bio-Sécurité

Suite à l’élévation du niveau de risques concernant l’influenza aviaire à « Elevé » sur toute la France, il y a lieu d’appliquer les consignes déjà mentionnées dans le bulletin du 24 novembre 2016, à savoir :
«Devant la recrudescence de cas d’influenza aviaire hautement pathogène en Europe dans l’avifaune sauvage, en tant que détenteurs de volailles ou autres oiseaux captifs destinés uniquement à une utilisation non commerciale, vous devez mettre en place les mesures suivantes :
- Confiner vos volailles ou mettre en place des filets de protection sur votre basse-cour.
- Dans tous les cas : exercer une surveillance quotidienne de vos animaux.
ATTENTION : si une mortalité importante est constatée : conservez les cadavres dans un réfrigérateur en les isolant et en les protégeant et contactez votre vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.
Par ailleurs, l’application des mesures suivantes, en tout temps, est rappelée :
- protéger votre stock d’aliments des oiseaux sauvages, ainsi que l’accès à l’approvisionnement en aliments et en eau de boisson de vos volailles ;
- aucune volaille de votre basse-cour ne doit entrer en contact direct ou avoir accès à des oiseaux sauvages et des volailles d’un élevage professionnel et vous devez limiter l’accès de votre basse-cour aux personnes indispensables à son entretien. Ne vous rendez pas dans un autre élevage de volailles sans précautions particulières ;
- il faut protéger et entreposer la litière neuve à l’abri de l’humidité et de toute contamination sans contact possible avec des cadavres.
Si les fientes et fumiers sont compostés à proximité de la basse-cour, ils ne doivent pas être transportés en dehors de l’exploitation avant une période de stockage de 2 mois. Au-delà de cette période, l’épandage est possible ;
- il faut réaliser un nettoyage régulier des bâtiments et du matériel utilisé pour votre basse-cour et ne jamais utiliser d’eaux de surface : eaux de mare, de ruisseau, de pluie collectée… pour le nettoyage de votre élevage. »
D’autre part, il est vivement conseillé aux promeneurs de suivre les recommandations complémentaires suivantes :
Eviter les déplacements et randonnées dans les zones de passage d’oiseaux migrateurs. La baie de Lanveur est tout particulièrement concernée. Le sentier piétons reliant Kersanton à Pen ar Menez est d’ailleurs fermé en période hivernale en raison de la présence de ces oiseaux migrateurs. Cette fermeture est à respecter impérativement en raison de ce risque « grippe aviaire ».
D’éviter de toucher un oiseau trouvé mort, un équipement de protection est impératif.
De le signaler en mairie, qui relaiera l’information aux autorités ou organismes compétents.

De ne pas pénétrer dans un élevage de volailles, y compris domestique, sans avoir nettoyé et désinfecté ses chaussures, surtout si l’on a marché dans la nature ou en bord de mer.

Les élevages professionnels appliquent des mesures de biosécurité très contraignantes : port de tenues de sécurité, désinfection des chaussures dans des pédiluves, désinfection des roues de tous les véhicules avant accès à l’élevage…
Un comportement inapproprié à proximité de ces élevages pourrait réduire à néant les efforts réalisés et avoir des conséquences économiques catastrophiques.


Pour en savoir plus : http://agriculture.gouv.fr/influenza-aviaire-strategie-de-gestion-dune-crise-sanitaire

Santé Publique : Monoxyde de carbone

Le froid arrive, attention au monoxyde de carbone !
Des gestes simples de prévention pour éviter l’intoxication ...

+Infos